S09E08 : Et Spry sublima le #PointDrama (Top Chef Style)


Quelque part, entre mes vies professionnelle et personnelle, se trouve mon identité numérique.

Vous n’avez pas pu la louper, c’est celle qui semble malheureusement prendre le plus de place.
En même temps, avec une dizaine de comptes Twitter à mon actif, quelques blogs ici et là, un podcast et j’en passe, je pense que j’ai sauté depuis longtemps la barrière de la schyzophrénie.

D’ailleurs, lors d’une de mes conversations réelles avec une personne réelle dans le monde réel (oui, ça m’arrive aussi), je me suis surpris à m’entendre dire que si je faisais tout ça, tout le temps, c’était à la fois par ennui et par peur du vide (Ce qui arrive souvent la nuit d’ailleurs).

Bref, il ne faut pas me laisser seul trop longtemps, parce qu’àprès, j’ai des idées qui viennent, et le pire, c’est que parfois, elles se concrétisent.

Par exemple : Le #PointDrama sur Twitter.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Ben je ne sais plus trop en fait (1). Mais j’étais là, tranquillement, entrain de me plaindre d’un truc, on m’a dit "Ta gueule", j’ai pas aimé, j’ai même protesté en disant que j’étais encore libre de dire ce que je veux, blablabla...

... et à la fin, je me suis dit que ça serait quand même pratique de pouvoir avoir un petit créneau horaire pour pouvoir se plaindre vraiment de tout et de rien. Genre "Ah bah là, j’ai le droit, c’est même conseillé, c’est écrit là, dans la charte sur laquelle tu as cliqué sur "valider" sans vraiment la lire".

Donc voilà, le temps d’une petite fouille rapide de l’API de Twitter et deux-trois automatisations via des tâches Cron, j’ai mis en place ces deux messages sur Twitter :

Dix petites minutes par jour (parce qu’àprès, les gens vont faire des #PointDrama contre les #PointDrama, et on va tous mourir dans un trou noir), où on peut balancer à la face des gens que oui, parfois, on est chafouin. Voire plus.

Sinon, j’envisage sérieusement d’aller voir un psy prochainement. Qui m’envoie 70€ via Paypal ?

(1) Et surtout parce que c’est trop long de revenir au véritable point de départ de cette histoire.

Commentaire(s)

Les commentaires sont fermés.