S10E17 : Twitter pour les nuls (Guide pratique d'initiation à ce réseau social)

twitter

Toute personne qui n'a jamais utilisé Twitter (à savoir plus de 75% de vos contacts Facebook et 95% des membres de votre famille) vous a déjà posé cette question : "Mais à quoi ça sert ton truc là ? J'y comprends rien !"

Quand ça m'arrive, voici exactement ce qui se passe dans ma tête :

"Twitter, c'est simple en fait.

Bon, tu t'inscris.
Tu choisis un username.
C'est un pseudo avec un @ devant.

Après, tu écris des trucs.
Si ce que tu dis est intéressant, y'a des gens qui vont te suivre.
On appelle ça des followers.
Toi aussi, tu peux suivre des gens.
On appelle ça des followings.
Mais tout le monde dit des followers.
Mais c'est pas pareil.
Te prends pas la tête.

Bon, ensuite, quand tu veux répondre à quelqu'un sur Twitter, ben tu écris son username (le pseudo avec le @ devant là) au tout début du tweet, et après, tu écris ce que tu veux.
Et si lui, il veut te répondre, ben il fait pareil.

Enfin, c'est un tout petit peu plus compliqué que ça en fait.
Normalement, pour vraiment répondre à un tweet, tu dois appuyer sur la petite icône ↰ que tu peux voir sur un message.
Parce que sinon, la personne ne peut pas vraiment savoir après à quel message tu réponds exactement.
Mais bon, c'est pas grave, la personne à qui tu parles comprendra assez facilement de quoi tu parles en relisant ses anciens tweets.
Te prends toujours pas la tête.

Quand tu réponds à une personne, les followers qui te suivent et qui le suivent aussi peuvent voir tes tweets.
Mais si tu veux que tout le monde puisse voir une réponse à une personne que tu suis sans avoir à la suivre aussi, ben tu rajoutes un petit point (.) devant ton tweet.
Cherche pas, c'est écrit nulle part, mais c'est une méthode courante.
Mais t'inquiète, ça viendra tout seul.

Par contre, si tu veux vraiment écrire à une seule personne et que ça reste en privé, tu as les DM.
Ça veut dire "Direct Message".
Avant, il fallait mettre "DM" en début de tweet, puis l'username de la personne, pour qu'elle reçoive dans une messagerie à part des messages persos.
Maintenant, je crois que c'est plus simple, parce que tu as une icône d'enveloppe qui te permet de contacter directement quelqu'un.
Toujours est-il que ça te permet d'avoir une discussion tranquille.
Sauf si tu foires.
On appelle ça un DM Fail.
C'est déjà arrivé à tout le monde, et généralement, tu te sens bien honteux après.
Mais c'est à toi de voir en combien de temps tu effaces ton message en utilisant les options de ton tweet.
Enfin voilà quoi.

Bon.
Après, tu as le retweet.
En fait, c'est une fonction qui te permet de partager le tweet de quelqu'un, parce que tu trouves ça drôle, intéressant, ou pour faire passer un message.
Tu appuies sur la touche ⇆.
Mais si le compte de ton follower (enfin, ton following) est protégé, ben tu peux copier le message à la main en mettant RT d'abord, puis son username, et enfin le message.
En fait, tu peux aussi faire ça avec un compte non protégé, mais c'est con, parce que tu as une touche pour ça.
Mais ça va aller hein, c'est simple avec la pratique.

Donc ouais, tu peux protéger ton compte si tu veux pas que n'importe qui puisse voir tes tweets.
Mais après, le problème, c'est que ça sera moins simple pour communiquer avec toi, parce que tu verras pas forcément les tweets où tu es cité, et inversement.
Moi, personnnellement, je préfère être en public.
Après, je peux comprendre que certains le fassent.
C'est toi qui vois.
Mais au début, c'est peut-être mieux d'avoir un compte public, comme ça, tu auras plus de followers.

Ah.
Sinon, ben je t'ai dit tout à l'heure que si tu mettais le nom d'un follower au début d'un tweet, ben c'était une réponse.
Mais tu peux aussi le citer en milieu de tweet.
Ou à la fin.
Avec un "cc" par exemple.
Mais j'y reviendrais après.
Donc si tu cites quelqu'un, ben il aura une notification pour lui dire que tu l'as mentionné.
Et c'est cool, parce que tu peux mentionner plein de gens en fait dans le même tweet.
Alors que pour une réponse, ben officiellement, tu ne réponds qu'à la première personne citée.
À condition de ne pas avoir mis de petit point (.) devant.
Parce que ça reviendrait à un citation aussi.
Bon, comme ça, c'est pas clair, mais tu verras avec le temps.

Après, t'as les hashtags.
En fait, c'est mettre un dièse devant un mot pour dire que c'est le sujet du tweet.
Enfin, c'est pas vraiment un dièse, mais un croisillon, mais c'est pas le sujet.
Et puis en France, on est censés dire "mot-dièse" à la place d'hashtag.
Ce qui est con.
Bref.
Donc normalement (après, y'a pas de règles), tu places un hashtag à la fin genre "J'ai bien mangé #crepes #miammiam #nutella".
Mais c'est pas obligé hein.
Faut pas en abuser.
Mais c'est pratique pour les livetweets.

Ah oui.
Les Livetweets.
En fait, c'est quand tu commentes un truc en live.
Généralement, c'est une émission télé.
Ou les débats à l'assemblée nationale.
Mais c'est plus rare.
Donc quand tu fais un livetweet, ben tu ajoutes le hashtag de l'émission en fin de tweet.
Genre la "Nouvelle Star", c'est #NS.
Ou #NS2014.
Enfin, cette année quoi.
Sinon, t'as #DALS.
C'est "Danse Avec Les Stars".
Là, tu rajoutes pas l'année, parce que c'est déjà assez chiant à écrire.
Et puis un tweet, c'est que 140 caractères.

Donc quand tu rajoutes un hashtag pour un livetweet, c'est pratique pour ceux qui en font un en même temps que toi, parce que vous pouvez partager des réactions sans vraiment vous répondre en fait.
Du coup, t'as l'impression d'être moins seul.
Et c'est aussi pratique pour ceux qui ne veulent pas suivre le livetweet, parce qu'ils peuvent "mute" le hashtag.
C'est à dire qu'en fait, il empêche les tweets avec le hashtag visé d'apparaître sur leur timeline.
(Oui, en fait, l'endroit où tu peux voir tous les tweets, ça s'appelle une Timeline).
Mais faut utiliser une application qui gère le "mute".
Elle ne le font pas toutes.
Donc pour le moment, oublie.
Mais quand tu auras envie d'aller plus loin, tu pourras y penser.

Sinon...
Quoi d'autre...

Ah bah y'a des hashtags qui ne sont pas fait pour les livetweets, et qui ne sont pas vraiment des "sujets".
Enfin. Si.
Par exemple, tu as le #FF.
Ça veut dire #FollowFriday.
En fait, le vendredi, tu peux dire à tes followers de suivre des comptes que tu aimes bien.
En fait, tu ajoutes le #FF au début de ton tweet (même si je t'ai dit tout à l'heure que généralement, le hashtag se rajoute à la fin), puis tu cites tes followers avec leurs usernames. (Le @ et le pseudo là !).
Comme ça, ceux qui te suivent, ben ils peuvent découvrir des nouvelles personnes à suivre.
Et parfois, y'a des gens qui font des #FFBack pour citer à leurs followers les personnes que tu as cité toi, et en même temps, c'est une façon de te remercier.
Ouais, c'est bizarre, même moi je comprends pas l'intérêt.

Après, tu as le hashtag #TP.
Qui veut dire "Tweet Précédent".
En fait, c'est surtout quand tu écris en deux parties (ou plus), et que pour faire le lien avec le sujet de départ, tu ajoutes le #TP en fin de tweet (pas comme le #FF) pour faire comprendre à ton follower qu'il faut aussi lire un autre tweet pour comprendre celui-là.
Ah oui.
Parce que j'ai oublié de te dire que sur Twitter, c'est le tweet le plus récent qui s'affiche en premier.
Comme sur Facebook d'ailleurs.
Enfin, sur Facebook, on parle de statut, pas de tweet.
M'embrouille pas.

Bon, tu vois, en fait, c'est pas trop compliqué, c'est juste un coup à prendre.
Là, comme ça, ça fait peur, parce que c'est plein de nouveaux termes à apprendre, mais sinon, dans les grandes lignes, c'est ça.

Attends.
Je t'ai pas parlé des twitpics.
En fait, c'est quand tu envoies une image avec ton tweet.
Enfin, techniquement, tu envoies le lien url vers une image.
C'est pas vraiment une pièce jointe.
Et ça vient du fait qu'au début, ben il y avait un site web qui s'appelle toujours "twitpic.com" qui utilisait ton compte Twitter pour que tu puisses télécharger une image et avoir un lien pour la diffuser.
Après, y'en a eu pleins d'autres, comme yfrog ou img.ly, mais on continue à dire "twitpic".
C'est un peu comme les gens qui disent "Frigidaire" alors que c'est une marque de réfrigirateur, donc on peut pas dire "Frigidaire" pour un frigo de chez Whirlpool par exemple.
Ou le Scotch.
Ou les Stabylos.

Bref.
Si t'as des questions, ben je suis là, ça sera peut-être plus simple.

T'as quà me suivre, et je vais te suivre aussi.

Merde, j'ai oublié de te dire ce que c'était qu'un cc..."

Commentaire(s)

Les commentaires sont fermés.