Moimoije

Toi qui vient de cliquer sur ce « à propos », sache que je déteste.

Tu n’imagines pas le temps que je viens de perdre à essayer d’écrire quelque chose de drôle, mais pas trop, sans non plus parler de moi à la troisième personne, de faire assez court tout en étant révélateur, en essayant de tout lister, etc.

Bref, une bonne torture mentale alors que j’aime l’immédiateté.

Alors voilà, le plus important à savoir, c’est que mon pseudo se prononce « Esprit ». Et que c’est mon blog.

Archives » Délirarium

_S04E05 : Message personnel pour Adobe

Chers messieurs et mesdames de chez Adobe,

Je tenais juste à vous dire que si jamais vous aviez dans l’idée de me piquer mon pseudo « que j’aime beaucoup et que personne n’arrive à dire correctement », on va pas s’entendre…

Parce que bon, c’est bien sympa de faire un « cadre applicatif Spry 1.4 pour Ajax« , surtout que paradoxalement, c’est un sujet qui m’interesse, mais bon, si vous ratez votre coup, c’est pas moi qui vais venir vous défendre. On utilise les mêmes lettres, d’accord, mais après, c’est chacun sa vie, chacun ses pixels, chacun sa merde…

Et sinon, mon www.spry.fr, il est pas à vendre, sauf si vos avocats me faxent une offre que je ne peux pas refuser.

Cordialement,

Spry Ier.

_S04E01 : Breaking News : Villiers-le-bel se trouve à Montmorency !

Depuis 19 heures environ, l’information est tombée : Deux jeunes sont mort dans un accident de mini-moto à Villiers-le-bel (Home sweet home). Et il semblerait qu’une voiture de police soit mise en cause. Voilà, l’information est assez vague pour ne pas rentrer dans une polémique inutile.

Depuis toutes les chaînes d’informations se penchent sur le sujet, avec plus ou moins de sérieux. Sauf dans le Soir 3, qui nous a sorti le grand jeu : un direct de Montmorency !

Alors pour ceux qui ne savent pas, faire un direct de Montmorency pour parler de Villiers-le-bel, c’est comme si le journaliste se trouvait à Nice pour parler du Festival de Cannes.

Bien sûr, certains pourraient me dire : « Oui, mais là, il veut se mettre en sécurité, pour eviter d’être capturé par ces jeunes qui mettent la ville en flamme… ». Sauf que là, je regarde par la fenêtre, et j’entends pas un bruit. Je dis pas qu’il ne se passe rien, mais bon, j’ai vu Villiers-le-bel partir en vrille pour moins que ça…

Sinon, dans le même temps, une femme est morte suite à des coups de couteaux dans la poitrine dans le RER D… qui passe par Villiers-le-bel. Mais à part ça, tout va bien, hein…

_S03E49 : Le mot « ringard » n’existe plus

Tout à l’heure, devant l’émission journalistique « Sept à huit », je testais ma rétine sur un reportage d’une puissance phénoménale. Dedans, il y avait des chanteurs des années 80 en tournée mondiale de la France, des gens qui gesticulaient en lisant les paroles en karaoké de ces mêmes chanteurs, et une voix off qui prenait ce sujet très au sérieux.

Avec Shun, on essayait de dire entre deux crises de rire qu’aux Etats-Unis d’Amérique (Allez, tout le monde se lève, pose sa main sur le coeur, et imagine le drapeau américain qui flotte dans le vent), quand ce genre de concert est organisé, ben d’une part, ça a plus de gueule, et surtout, d’autre part, ça n’a pas vieilli…

Toujours est-il que dans le magazine d’Harry et d’Anne-Sophie, il y avait une bande de jeunes (Comprenez entre 12 et 30 ans), tous habillés d’un T-Shirt « I love NY » tout en étant à Marseille*, qui s’amusait du paradoxe de la situation, genre « ouais, bien sûr qu’on passe pour des ringards, mais on s’en fout, c’est trop la classe »

Car oui, maintenant, on peut faire son coming-out du ringard, du has-been, parce qu’en fait, ça libère d’une pression énorme. Et en cherchant qui je devais remercier pour cette chance qui s’offre à nous, j’ai trouvé notre ami « internet ».

Ben oui, depuis que le Star Wars Kid est devenue une référence de la Pop-Culture et qu’on se revisionne les pubs de la carte Kiwi sur Youtube, on peut enfin affirmer ses choix de vie sans avoir peur de sombrer dans une dépression casse-gueule.

Toute cette histoire me fait donc penser à ces milliers de personnes qui, dans un tiroir, dans un coffre, dans une boîte à gant, cachent une partie d’eux-mêmes : une carte de membre du Club Dorothée, un malabar bi-goût jamais sorti en Europe ou une collection de figurine de soldat de plomb représentant la bataille des soldes monstrueuses chez Castorama en 1997… Avant, on pouvait en rire, bientôt, ça sera passible de trois ans d’emprissonement et une amende forfaitaire.

Et un jour, on trouvera un terme américain pour les définir…

NE REGARDEZ JAMAIS « SEPT A HUIT » !

* Quoique que j’en connais une qui portait un T-Shirt « I love Restinclières » à Central Park...

_S02E153 : Spry feat Saupi – Clap your handz sessions

Samedi dernier, pendant que des personnes bleues et jaunes se disputaient un ballon, il y avait le spectacle annuel de danse par Nouvel Horizon. Cette année encore, pour des raisons qui m’appartiennent, je n’ai pas participé aux chorégraphies, mais ça ne m’a pas empeché d’être dans les environs.

Par exemple, pendant les ultimes répétitions, j’ai pris le temps d’expliquer à une foule de 4 ou 5 personnes comment applaudir de la meilleure façon… Et bien sûr, Saupi était aussi dans le coup.

_S02E148 : Laisse pas trainer ta vidéo…

Ce soir, une petite « You Tube Sessions »…

Si vous surfez souvent sur les grandes plages du web, il y a de grandes chances qu’au détour d’un clic, vous ayez fait la rencontre du fameux Star Wars Kid. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’un phénomène nommé Ghylsain qui a vu sa vidéo « perso » détournée par de grands fans…

>> Vidéo Originale
>> Brave Kid
>> Drunken Jedi
>> Saturday Night Jedi

Mais dernièrement, c’est en France que le délire se forme. En effet, un jeune homme du 92 connait un succès incroyable grâce à un tube en puissance…

>> Vidéo Originale
>> Version remix

Alors maintenant, reste à savoir ce que va devenir Saupi avec des vidéos pareilles sur le net…

_S02E84 : Billy’s Boot Camp Fever !!!

C’est arrivé hier, devant la télévision…

Alors voilà, j’étais tranquillement en train de zapper lorsque je suis tombé sur le niveau zéro de la boîte noire, c’est à dire le Télé Achat américain doublé par des professionnels de la profession français…

Bon, bien sûr, j’étais mort de rire, en regrettant que mon poto Shun ne soit pas là pour inventer un petit délire sur le sujet, et je me lance dans une recherche d’un extrait de ce pure moment de joie.

Sauf qu’au lie de ça, je suis tombé sur ce forum : C’est par là !

Et là, je me suis pris une belle gifle. D’abord parce qu’il y a vraiment une clientèle pour ce genre de choses, mais surtout, je vois bien toutes ces femmes en train de pousser les meubles du salon, mettre le DVD sur une platine HD et se tremousser sans fin… Mais où est-ce qu’on va ????

_S02E82 : Enfant de Caramail

Qui se souvient encore de Caramail ???

Il fut un temps où MSN Messenger n’existait pas encore (j’vous jure !) et pour communiquer, les français internautes avaient le choix entre le chatroom de Voila et celui de Caramail, bien plus pratique…

A l’époque, avec Praince, on avait des jeux bien débiles, comme le « Eject Show », qui consistait à se faire virer d’une salle sans utiliser d’insultes. Ou alors le « Boulet Time », où l’on s’acharnait sur un mec bien lourd qui était sûrement en manque de pulsions dans le caleçon… Avec Satine, on a beaucoup jouer au « Burger Quiz », salle où je faisais un excellent Alain Chabat…

Bref, c’était vraiment le bon temps.

Mais un jour, tout a changé : les salles de discussions sont passés de 20 à beaucoup trop de personnes, la génération SMS a débarqué, les mails n’arrivaient plus dans leurs boîtes, et MSN a fait son oeuvre.

Ce soir, j’ai tenté un petit comeback sur le site, comme ça, pour le délire… Seulement 4257 membres connectés, et impossible de chatter normalement, car j’étais constamment en mode « absent »…

_S02E59 : Le Saint Spry

Le calendrier est truffé de fêtes bizarres. Noël, la fête des cadeaux. La Saint Valentin, la fête du suicide. Le 1er janvier, la fête des accidents de voiture mortels. En fait, chaque jour est une fête, une commémoration (Note De Moi : mot compte triple au Scrabble roumain). Aujourd’hui j’ai l’honneur de vous annoncer que c’est la saint Spry.

Tout de suite notez ce magnifique jeu de mot du titre de l’article « Le Saint Spry »…digne de Laurent Ruquier non? Qui était donc ce fameux saint? Oui, parce qu’il a rééllement existé (si si, tout ce que je dis est vrai).

Saint Spry : un homme en plaqué or

Le Jeune Spry, Benoît Benedicte Sebastopolus de son vrai nom, est né en 159 après J.C. en Judée yougoslave (si si, tout est vrai je le rappelle). Son père charpentier et sa mère fileuse pour le roi offrait au jeune Spry un foyer agréable. Il avait 18 frères et soeurs mais 17 sont morts au cours de la vague de grippe de la laitue de 166 ap.J.C. Mais malgré ce triste événement Spry et son frère pouvaient goutter les douces joies de la vie en Judée yougoslave. Pendant que j’y suis, vous vous demandez sûrement d’où vient ce sobriquet « Spry »? En fait ça vient d’un garde du village où il vivait qui un jour, exaspéré par la verve du fougueux Benoït Benedicte Sebastopolus, lui a dit « jeune partisan, arrête donc de faire de l’esprit!« . Esprit, Spry…vous voyez? Non? Mais merde! Suivez un peu! Et vous êtes là à lire tranquillement pendant que moi j’écris ça alors qu’il fait -20 degrés! Et j’ai même plus de Pépitos! Arf…excusez moi…des fois j’ai des sautes d’humeur…

Revenons à nos moutons.

Non pas ceux là.

Mais comment le jeune Spry est-il devenu un Saint? J’y viens, j’y viens. Les années ont passé. Spry a grandi et il s’est impliqué dans la vie associative de Judée yougoslave. Il a fondé la « Croix Pourpre ». Association destinée à aider les accros des jeux de dés en vogue à l’époque (tartifletta, dix de der hier, le super banco etc). Ils se réunissaient dans un petit lieu surmonté d’arcades qu’on appelait « paroisse ». Là le jeune et bel athlète qu’était devenu Spry enseignait à ces âmes tourmentées le Bien et le Mal. Bon, déjà il leur a appris à lire parce que c’était pas gagné d’avance. Une belle bande de bouseux moi j’vous dis. Pour chasser cette addiction aux dés Spry a une idée géniale : les fidèles ne devaient plus jouer aux dés mais « mimer » le fait de jouer aux dés. Vous connaissez le « air guitar »? Vous savez cet art qui consiste à faire semblant de jouer de la guitare. Bah là c’était du « air dés ». Chaque soir ces anciens accros au jeu s’organisaient des parties virtuelles. Ça sentait la sueur, on pouvait entendre le bruit des mains bougeant rapidement dans le vent, les cris de joies de ces joueurs sans dés.

Spry, pour que ses paroissiens de la Croix Pourpre se sentent encore plus en famille, a fait fabriquer par sa vieille mère une série d’étoffes de lin en forme de T (quelques siècles plus tard on appellera ça « T-shirt »). Sur ces étoffes étaient dessinée une caricature de la personne les portant.

Le gouverneur du coin, un certain Alain Mimounus, ne voyait pas d’un bon oeil tout cela. D’autant plus que des rumeurs d’orgies commençant à circuler au sujet des soirées de la Croix Pourpre. Rumeurs, rumeurs…Spry, alors agé de 25 automnes (oui à l’époque on comptait en automnes) a été arreté, emprisonné, torturé au beurre de cacahuète et crucifié sur le plafond de sa paroisse (à l’époque c’était des dingues hein). Il est mort 5 jours plus tard, le 20 janvier 184 (des morceaux de peau commençaient à tomber du plafond).

Ainsi mes amis, en ce jour nous célébrons ce saint homme. Ce généreux et altruiste personnage.

_S02E56 : Deux poids, deux mesures…

Je vous invite à lire la seconde partie du post de Fleur sur son blog avant de lire ceci…

… Et que dire de l’utilisation du portable au volant dans les films américains. Je me suis fait cette réflexion lors d’un visionnage intensif de la série 24. Jack Bauer n’arrête pas de passer des coups de fil tout en conduisant, et personne ne lui dit rien…

Bon, en même temps, il travaille pour le gouvernement américain, donc ça lui donne certains droits…

Les mêmes droits qui font que le gouverneur de Californie, ancien acteur de films d’actions comme Terminator 2 (connue pour sa scène de moto musclée) n’est pas poursuivie lorsqu’on apprend qu’il a eu un accident de sidecar alors qu’il n’a aucun permis 2 roues…

Tout le monde rigole, tout le monde est content… Parce que c’est ça l’Amerique !