Archives » L’endroit

S07E37 : MA MA RO MA MA

20110809-122411.jpg

Le froid matinal de ma banlieue, les courses dans les couloirs de l'aéroport, les décollages, les atterrissages, les tickets de transports, les trains, les métros, les hôtels, les rencontres avec des personnes de l'Internet, les balades, les glaces, les balades encore, les vues sur la ville, les souvenirs qui se créent...

Pas de doute, je suis à Rome.

S01E180 : La cour carrée

Enfin, j'ai trouvé ma place à Paris.

J'ai toujours eu mon cul entre deux chaises concernant la ville de Paris : D'un côté, je voyais ceux qui connaissaient les ruelles comme personne, et de l'autre, ceux qui ne pouvaient pas s'approcher de la ville sans avoir une envie pressente de vomir...

De Paname, je ne connais pas grand chose en fait : je peux très bien me situer d'un point à un autre, mais pour ce qui est d'apprécier à leurs justes valeurs les monuments ou autres, faut du courage.

Sauf qu'un jour, par une série d'evenements, je me suis retrouvé dans la cour carrée, juste à côté du Louvre. Ce grand espace semblait être une porte de secours, alors que selon moi, tout est étroit dans la capitale.

Par une belle journée remplie de soleil, je pourrais passer des heures sur un banc ou près de la fontaine, à ne rien faire. Ou alors à penser. Ou bien écrire. Ou écouter de la musique. Ou...

Du moment que mon esprit se repose....

S01E172 : Le banc

Certains se souviennent de leur première cigarette, d'autres d'une bagarre à l'école. Moi, je me souviens d'un banc.

Je vous l'accorde, il est pourri ce banc. Mais c'est parce que ce n'est pas exactement celui que j'ai en moi, vu qu'ils (l'Etat ? Le FBI ?) l'ont carrément enlevé... Mais celui-ci se trouve juste à côté, donc on peut dire que c'est son petit frère.

Mais qu'a t-il de spécial, ce banc ? Ben c'est le symbole de ma petite vie actuelle. Si aujourd'hui, j'en suis là, à vous parler, c'est parce que j'ai pris plusieurs décisions à cet endroit. J'aurais pû être un autre homme, mais j'ai choisi de prendre un autre chemin, le cul sur du bois pas propre...

C'est donc là que j'ai basculé, et je ne regrette vraiment pas d'en être là où j'en suis aujourd'hui...

S01E103 : Le préau

Ben dis donc, il a pas changé des masses, le préau de mon école primaire.

Et dire que pendant cinq années, j'ai monté des plans monstrueux, joué au foot avec une balle de tennis, refait le monde avec ma bande des "CDDBZ" (Chevalier Du Dragon Ball Z), fait des déli-délos, espionné Gladys, espionné Anicée...

Quand j'étais petit, ben j'était petit, puis moins petit... Quand tu j'étais un CP, tu rêvais d'être un CM2, et quand je suis devenu un CM2, tu voulais être un 6ème...

Franchement, je l'aime encore mon école, même si elle est au coeur d'une cité, même si elle a changé de nom, même si les élèves qui la fréquente ont un casier judicaire, même si ma classe de CM1/CM2 n'y est plus...

C'est beau les souvenirs...

S01E96 : Saint-Jacut-de-la-Mer

Bretagne, Côtes-d'Armor...

Oui, ça peut faire sourire quand on sait que je suis un p'tit jeune de banlieue, antillais qui plus est. Mais c'est quand même là que j'ai passé mes meilleures vacances jusqu'à présent.

Comment je me suis retrouvé là ? Ben tout simplement en fait. Ma belle-soeur vient de là, ses parents y habitent encore. Un été, je devais partir pour deux semaines, j'y suis resté deux mois. J'y ai trouvé des amis, l'amour (le tout premier), mes premières vraies cuites, mes chants près du feu sur la plage, etc...

Y'a pas à dire, Saint-Jacut-de-la-Mer, c'est une ville remplie de souvenirs pour moi...