S01E199 : A day without him - part III

Cela va faire 18 ans que je connais Spry et pourtant nous ne sommes jamais allés en vacances ensemble. Ca peut paraître bizarre mais c'est vrai. Plusieurs fois je me suis imaginé aller en Guadeloupe avec lui. Ca pourrait être marrant. Là c'est Itsuki qui a cette chance. Je me suis souvent vu me balader sur la plage avec Spry, parlant de jeux vidéo à gogo. Mais, je me suis souvent dit qu'il aurait pu venir en vacances avec moi. Spry en Normandie ça aurait pu le faire! Chevauchant des vaches, travaillant dans une ferme, récoltant un champ de blé. Le bonheur à la Ingalls quoi.

Encore une fois c'est assez étonnant qu'en 18 années d'amitié nous ne nous sommes jamais retrouvés au même endroit pour les vacances. Et si cela n'était pas une simple coïncidence? Oui, imaginez que tout cela soit fait exprès, pour nous sauver! Peut-être que si Spry et moi prenons l'avion ensemble celui-ci s'écrasera sur une île perdue du Pacifique! Il y aurait un docteur un peu trop chef à mon goût, un couple de Coréens, une criminelle en cavale, un chien, un hadicapé qui retrouverait l'usage de ses jambes...Spry et moi chercherons à savoir où/quand/comment nous sommes arrivés là. A la fin de la première saison de 21 épisodes nous découvrirons qu'à nous deux nous formons une série de chiffres maudite.

Mais j'espère tout de même qu'un jour nous réussirons à partir en vacances ensemble. Tiens, pourquoi pas une petite sortie au Tréport (la tristesse du lieu)?

S01E198 : Inspecteur Saupiquet - Episode 5

Résumé de l'épisode précédent :

Saupiquet/Clito est piégé. Devant l'insitance de sa nouvelle équipe, il est obligé de goûter aux charmes des chips à la weed. Il délire donc pendant plusieurs semaines, avant de retrouver un semablant de raison.

Après une analyse du produit au laboratoire du commissariat, l'inspecteur continue son investigation en appelant un fournisseur chinois...

L'enquête arrive donc à sa apogée dans cet épisode final...

S01E197 : Inspecteur Saupiquet - Episode 4

Résumé de l'épisode précédent :

Saupiquet est devenu DJ Clito pour infiltrer le gang des BN, composé de Hubert, dit Hub' et Jean-Joseph, dit J-Jo.

Les deux gaillards, méfiants, lui propose de passer des épreuves
pour rejoindre la team. L'inspecteur donne donc de sa personne pour
mener sa mission à terme, et arrive à créer une amitié avec les jeunes
à casier judiciaire...

Prochain épisode : Jeudi 15 septembre 2005, à 20h30

S01E196 : A day without him - part II

Ah la la, Spry et ses disparitions. Disparaître du jour au lendemain c'est son "kiffe" (comme disent les jeunes). Bon, ok là sur ce coup on était prévenu. Ok, il devait partir en Guadeloupe, sa Terre natale. Mais, il faut aussi avouer qu'il l'a annoncé au dernier moment. Aurait-il quelque chose à cacher??? Monsieur Spry, allez-y, révelez votre secret!!! Vous pouvez le dire, votre voyage en Guadeloupe n'est qu'une couverture!! Vous êtes demasqué!! Oulah, faut que j'arrête la cocaïne moi...

Tout ça pour dire quoi? Eh bien rien! Nan, je déconne. En fait ce voyage en Guadeloupe (vous remarquerez que je dis "en" et non "à la") m'a rappelé un autre voyage de Spry. Tout d'abord resituons le contexte. C'est l'été. L'année, je sais plus. Le mois, je sais pas non plus. Mais l'école était finie. Spry venait regulièrement à la maison. Puis, d'un coup, plus de nouvelles! Diantre! Que diable! Où était donc passé Spry?! Mes frères, ma soeur et moi élaborions moult plans. Progressivement un complot d'enlévement extra-terrestre se dessinait. Oui, dans nos têtes c'était clair : Spry s'était fait enlevé par des Aliens!! Plus d'un mois après nous recevons une lettre (vous noterez que je passe du présent à l'imparfait puis de l'imparfait au présent). Cette lettre est écrite, à notre grande surprise par...Spry!

Oui, jeune lecteur, Spry n'était pas sur une autre planète, ni même décédé dans d'horribles circonstances. Non, il était tout simplement...en Bretagne! Oui, la Bretagne. La Bretagne, ça nous gagne! Vous savez, le pays des marins, de la pluie et de l'alcoolisme! Il était là-bas. Dans sa lettre même pas un "désolé pour mon absence subite", nan. En revanche nous avons appris qu'il y avait des arcades vidéoludiques en Bretagne. IN-CRO-YABLE! Cette région de France avait donc aussi découvert les jeux vidéo! Spry, par cette lettre, revenait à la vie. Cette lettre m'a marqué parce que je crois que c'est une des rares (si ce n'est même la SEULE) lettres qu'il ne m'a jamais écrite! Pendant que toute la famille P'tit Praince (ma famille quoi) s'inquiétait du sort de Spry, lui était en train de manger quelques crêpes arrosées au chouchen.

Sacré Spry, tu ne changeras donc jamais. Capable de disparitions à la Houdini. Disparitions souvent dans des lieux insolites (Spry en Bretagne...vous trouvez pas ça bizarre vous?).

La question que je me pose c'est : recevrais-je une lettre de lui avant la fin de son escapade en Guadeloupe?

S01E195 : Inspecteur Saupiquet - Episode 3

Résumé de l'épisode précédent :

Après une course poursuite digne d'un blockbuster comme Forrest Gump, L'inspectur Saupiquet a enfin une piste sérieuse par rapport à l'affaire des chips à la weed.

Voilà, bon, le résumé est terminé, mais je dois meubler un peu. Alors ? Comment ça va vous ? Ben moi, je suis toujours en vacances là, et j'espère vraiment que cette série vous fait plaisir...

Voilà voilà...

Prochain épisode : Mardi 13 septembre 2005, à 20h30

S01E194 : A day without him - part I

Et voilà, notre bon Spry est parti rejoindre ses ancêtres. Oui Spry, rappelle toi tes racines! Rappelle toi les us et coutumes des tribus qui pendant des millénaires ont arpenté les plages de la magnifique Guadeloupe...Comment ça je raconte des conneries?? Donc Spry est loin, très loin. Ca fait toujours bizarre quand il part longtemps. Je me sens presque orphelin. Spry c'est comme un ouragan...oulah, non, mauvaise référence. Spry c'est comme un...un meuble. Un gros meuble en bois massif. Vous savez le genre de meuble que l'on pense inamovible (ça veut dire : qui ne peut pas bouger, je dis ça au cas où hein). Et puis un jour : plus de meuble! Et là vous vous dîtes : "où est-ce que je vais poser mon verre de Coca maintenant?" Spry c'est ça. Spry c'est une présence avant tout. Attention, quand je dis présence je ne veux pas dire juste une sorte de passe temps. Comme le yoyo. Non, Spry est un meuble mais pas un yoyo! Spry c'est une présence qui rassure, qui réjouit, qui énerve parfois. Mais qui dans TOUS les cas intéresse!

Je crois que ça je l'ai vraiment ressenti vers 1994. Et là vous vous dîtes "eh merde! Il va nous raconter ses souvenirs de guerre!" Bon, tu n'as pas tout à fait tort jeune lecteur assidu. Mais je vais essayer de ne pas raconter tout ça en latin. Oui, je dis en latin parce que le latin c'est chiant. Donc je ne raconterai pas en latin. Je pourrais tenter en espagnol... Donc, 1994. A cette époque j'étais un peu Souchon. Etre Souchon ça veut dire être pas bien, mal dans sa peau, allô maman bobo, comment tu m'as fait chuis pas beau...J'étais un peu au fond du gouffre. Limite anorexique (eh si, c'est aussi possible pour les hommes). Je restais souvent à la maison, je n'arrivais plus trop à aller en cours. Alors Spry venait à la maison. Il prenait sur son précieux temps ("au diable les tartines au Nutella!" criait-il dans sa cuisine. Allons aider mon ami!) pour venir jouer à la Megadrive (voire à la Super Nintendo) avec moi, dans ma modeste chambrée. On se faisait des tests de jeux vidéo (par exemple le fameux Donkey Kong Country). Quelques parties de Fifa, de Thor, Road Rash II etc. On regardait ensemble une émission du nom de Mega 6 (qui passait sur...M6).

Mine de rien on pouvait discuter de tas de choses en regardant cette superbe et éphémère émission présentée par l'illustre Guillaume Stanzik. Il parait qu'il est devenu pilote de sous-marin par la suite. Il a disparu le 27 mars 1996 lors d'une expédition au large du Guatemala. Il aurait été attaqué par une pieuvre géante selon les rumeurs. Au delà de l'aspect thérapie que la présence Spry à mes côtés pouvait créer c'était un vrai moment convivial. On pouvait voir les images des derniers hits sortis. Mine de rien à l'époque j'étais à la pointe de l'info jeu vidéo. Ca a bien changé hein...

Quand Spry était là et quand il m'accompagnait dans mes aventures vidéoludiques ça me faisait du bien! Et quand il est loin, de l'autre côté de l'océan, sur cette terre étrange de Guadeloupe bah oui, ça fait vide.

A day without him...

S01E192 : Inspecteur Saupiquet - Episode 1

Résumé de l'épisode précedent :

Dans le premier volume des aventures de l'inspecteur Saupiquet, l'agent le plus connu du côté ouest du RER D de la banlieue parisienne devait démanteler un trafic de yaourt jamaïcain, après une très longue investigation (environ deux minutes).

Malheureusement, se lançant seul à la poursuite des hommes responsables de ce réseau laitier, Saupiquet est victime du tentative de meurtre mortel qui peut procurer la fin de la vie par la mort. Bien sûr, c'était sans compter sur son véritable gilet pare-balles en véritable sardines que même 50 cent nous envie...

Prochain épisode : Jeudi 8 septembre 2005, à 20h30

S01E191 : Somewhere... over the rainbow...

Pour information, le groupe de danse Nouvel Horizon fait sa rentrée le 7 septembre...

Bon, ben voilà, je suis parti retrouver mes racines. Pendant que vous profiterez des dernières rayons de soleils de l'été, je serais tranquillement dans une petite bourgade sympathique à quelques kilomètres d'ici.

A moi les boissons locales, les musiques ancestrales, les danses distantes, les plats préparées avec trois fois rien... Non, franchement, vous avez vraiment de la chance de rester
ici, je vous envie presque...

Oui, je sais, je me déteste aussi...

S01E190 : Utopiste je suis, utopiste je resterais...

Sujet très complexe que celui de l'arrivée de Katrina au monde, mais je donne quand même mon avis. Ce n'est pas une conviction, ça peut changer à tout moment...

Bienvenue aux Etats-Unis d'Amerique ! Véritable terre promise pour des milliards de personnes, les USA a pour principale mission de vous faire rêver. Un peu comme un Disneyland qui s'infiltre partout...

Pour un petit français comme moi, il est difficile de parler du pays de l'oncle Sam sans aucune idée reçue. Oui, je pense que la fierté américaine est complètement inutile. Oui, je pense que leur nombril est plus important que celui du voisin. Oui, je pense qu'ils sont coupés du monde. Mais est-ce vraiment une chose voulue ou une suite de maladresses que personne ne veut stopper.

C'est pourquoi j'ai beaucoup de mal à me faire une idée précise sur ce qui se passe là-bas actuellement... D'un côté, je suis de tout coeur avec les Américains de la Louisiane qui sont dans un caca monstre, mais de l'autre, j'ai un sentiment négatif sur les Américains de la Non-Louisiane qui ne bougent pas leurs fesses. Parce que dans un autre pays, si une catastrophe naturelle de cette ampleur arrive, c'est tout le monde qui est touché. Aux Etats-Unis, c'est un peu plus complexe...

Bref, tout ça pour dire que je veux bien soutenir les hommes et les femmes qui vivent en Amérique, mais pas le pays et son image... Et pour finir, si Dieu existe vraiment (pas de polémique, hein), au lieu de bénir l'Amérique pour faire des coups pareils par la suite, il ferait mieux de bénir le monde entier (God Bless Marseille, God Bless Tokyo, God
Bless Pointe-à-pitre) et de ne pas faire de conneries...